BROWN TOWN !!! (ville de merde!!)

Bon, je vais essayer de m'y tenir, mais j'aimerais bien marquer une ou deux conneries sur chaque concerts ou je vais... sans être complétement nerd non plus, hein !! si vous trouvez tout ça mis à jour trop souvent (je me fais pas trop de soucis de ce côté là...) prévenez moi ! il en va de ma santé mentale...

samedi 24 avril 2010

ah, enfin un scene report !!!

AAhhhh, ça fait du bien de voir un concert dans un bar !!! je parle pas de la cave d'un bar, nan, nan, à même le carrelage avec le poste à K7 du barman qui crache jean pierre mader, les petites lumières du bar, ses habitués et compagnie.... la classe !!! ça fait plaisir de voir des gens qui se mélangent, dans un bar, ouais, bon, ok c'est pas miraculeux, des piches punks et des piches de comptoirs, mais bon quand même !! Si ça continue comme ça le Croatia (c'est le nom du bar) va devenir le haut lieu du punk rock à Lyon (le compteur est à deux concerts, je crois.) Hier soir, ça a commencé avec State Poison de st étienne, désormais en trio. J'aime vraiment bien leur style de punk rapide (toujours agréable de voir Befa des Vomit for breakfast jouer), glauque (le côté malsain de la voix avec cet effet incessant), bref, y'a un côté dangereux que je trouve cool... faudrait quand même que je me colle au disque, j'ai toujours pas choppé leur 45... Suit Warning Warning, bon, y'a eu un article dans Maximum rock n roll sur eux, donc c'est peut être pour ça qu'on en parle pas mal en ce moment... moi, ce que j'ai écouté m'a pas convaincu mais bon, je suis curieux donc je viens voir. Résultat. c'est pas mal du tout, bon le batteur joue punk version fanfare, c'est à dire qu'on a rarement un coup de charley en même temps que la caisse claire, ce qui donne un côté que j'appellerais fanfare... pour le reste, c'est plus varié que State Poison au niveau des tempi (alors, bon, je fais l'effort de dire un tempo, des tempi, mais bon, je sais pas si faut mettre un S ou pas à la fin...) et c'est plutôt agréable, y'a quelque solos de guitare qu'on l'air cool mais je les entends pas trop parceque, c'est à la mode j'imagine, le chanteur à un effet surpuissant sur la voix, celle de state poison était genre reverb delay, là pour warning warning, c'est plutôt tape echo, donc bon, c'est sympa, mais bon, ça vrille un peu les oreilles de temps à autre... pour l'instant, pas de plainte pour le croatia, ça joue portes ouvertes, peinard. Telecommande se lance, c'est toujours super, ah, si j'avais eu un disque de Telecommande lors de mes premiers amours du rock alternatif, c'est sur que je l'aurais encore... parceque Telecommande jouent des tubes, et d'ailleurs tout le monde les reprend en coeur, c'est super, bonne ambiance, ça enchaine "telecomande", "gg allin", "rapt à la guill'" euh..; "je hais ton groupe" et plein d'autres.... Bonne soirée, je mets un 9 sur 10 pour le lieu, un 6 sur 10 sévères pour les groupes, vraiment cools mais pas non plus de concert mémorables, un 6 sur 10 pour un public, présent mais pas non plus à bloc (bah, on est à Lyon hein, ça a toujours été comme ça, nan?) et j'oublie quoi, là??, de fermer ma gueule? bon d'accord...

Ouais, pas mal de monde quand même au Sonic y'a deux semaines de ça, cool... super surprise que ces TRINGLES qui nous font un mélange bancal entre Blondie, les Nerves, Operation S (sans la chanteuse insupportable...), et oh, je sais pas , moi.. euh, un groupe de filles qui jouent pas très très bien, mais on s'en fout, des bons morceaux bien accrocheurs, et qui les jouent avec de la passion, moi, ça me suffit !! suivent ensuite les BLONDETTES, super trio de Fred Micley que j'avais pas vu depuis un moment, à la basse et à la guitare (très bien aux deux.) Seb Fink à batterie (Rature, Myope etc..) toujours groovy, à l'aise dans beaucoup de choses, et très détendu, et Anaïs au chant et aux claviers, putain ça fait du bien de voir un groupe à clavier ou quelqu'un sait jouer avec plusieurs doigts !!! voire plusieurs mains !!! super leur machin, du Guapo festif on pourrait dire? festif, on peut pas dire ça pour LITTLE CLAW, leur espèce de No Wave vaguement Shamanique est plutôt pas mal foutue, surtout le batteur et le percussioniste, bien dedans, mais bon, la chanteuse guitariste qui joue uniquement avec la main droite, son pancho, sa dent de devant en moins etc.. c'est un peu trop pour moi. Ah ? ils sont de Portland? ah ,pardon, je savais pas... c'est génial ce groupe !!!! excusez moi!

mercredi 10 mars 2010

Ouais, attendez, là j'ai pas mis à jour depuis un moment, alors bon, ne croyez pas que je sois pas aller à un cocnert depuis tout ce temps, hein !!! éh héh ... nan, mais bon, je passe moins de temps devant mon ordinateur ces temps-ci... rassurant, nan? et vous?

vendredi 22 janvier 2010

Bon, je raconte un concert sur 10 mais bon... Hier soir, concert au Trokson, un des derniers bars des pentes où il y a des concerts souvent... très bon lieu. Barman sympa, bière à tarif raisonnable, du monde, cave qui sonne bien, bref, ça roule et ça change du blue banana vu le quartier... Mr Marcaille est le gars de Violon Profond, seul, avec deux grosses caisses, violoncelle et sa grosse voix qui va bien avec son physique. Trop grave pour moi niveau fréquence mais cette fois-ci, ça me le fait plutôt pas mal, faut dire que son install marche bien; deux grosses caisses à chaque pied, le violoncelle au milieu, une wah wah pour les solos, éh oui, y'a des solos parcequ'en fait c'est du hard... je sais pas si le barman au tee shirt Iron Maiden a apprécié, mais c'est du hard. plutôt lignée Motorhead que Maiden, mais bon... Jutement, en parlant de Motorhead, voilà Mötöcröss. Nan, pas les annemassiens que j'adore tant qui n'existent plus qu'à moitié , ni un mélange entre eux et Bästärd, vu qu'ils ont aussi piqué les tremas, mais des toulousains éxilés à Grenoble et qui, malgré leur nom piqué honteusement (mais quel bon nom!!) font un super garage, la gratte sonne hyper bien, parfois comme un synthé, dans les meilleurs moments c'est du rock un peu psyché et bourrin à la Butthole Surfers, et dans les pires on pense au Magnetix, ça veut pas dire que ces moments sont horribles, mais juste basiques à la magnetix, mais en mieux quand même...
Si vous avez l'occas' d'y jetter une oreille....

dimanche 3 janvier 2010

Houlala, mais ça fait un moment que j'ai rien raconter sur les concerts que j'ai vu.... bon, alors pour les GERMS, je m'en doutais, mais bon, je le précise quand même: c'était nul à chier, la honte, déprimant... le chanteur qui fait son sketch, j'ai pas tenu plus de 5 morceaux, quelle grosse merde....

jeudi 30 juillet 2009


toujours pas de scene report de DE HOJE HAELE, ni de BIAFFRA, ni de quoi encore ??? plein d'autres....putain, j'assure pas un cachou, mais bon, allez, j'vous ferais bientôt un plan je résume tout par une phrase, ça va être cool... en gros, j'ai vraiment zappé tous les concerts de juin, juillet, oaut, septembre... mais bon... allez, je déclare la rentrée ouverte !!!

THE GOOD THINGS + ABJECT OBJECT + SOCIAL CIRCKLE Grrrnd Gerland 3 novembre 2009

J'en attendais beaucoup de cette soirée parce que, quand y'a un groupe bien dans les soirées punk rock, bah, c'est triste à dire, mais y'en a souvent qu' un seul de bien, et le reste c'est un peu l'ennui, ou alors, en tous cas, y'a au moins un groupe pas terrible dans le tas...... généralité gratuite. Mais là, je savais que ça allait être bien de A à Z. Enfin, non, j'avais un doute sur les GOOD GOOD THINGS parce que j'avais jamais entendu, et bon, c'est vraiment pas mal du tout, on sent qu'ils sont contents de jouer (bien en plus), des sourires (un peu coincés), des bons morceaux (rapides) un bon son (crunchy pour la guitare). quelques reprises (germs, angry samoans.. les classiques, hein... "what we do is secret" et " todd's killing"). Bon moment. On passe à ABJECT OBJECT, j'adore leur démo, c'est a peu près tout ce que j'aime dans le punk. Rapide, mélodique, des bons breaks, riffs, y'a un peu de Avengers dans le côté on fait juste des chansons, un côté Samiam au niveau des constructions et breaks bien efficaces, même si les morceaux sont bien plus courts et plus rapides, et un côté 7 seconds dans le chant, ou plutôt dans les lignes de chant, qu'on retient bien, avec ce côté un peu naïf (c'est pas péjoratif c'que j'dis !!) seul le chant est un léger chouilla en dessous, même si les lignes mélodiques de david sont biens, son chant un peu éféminé (c'est pas une vanne, hein !!) est un brin nazillard (c'est avec un S que ça s'écrit nan?) à mon gout, mais bon, c'est un léger détail/ Loic (qui joue aussi dans Xor, mais avec un jeu un peu plus Zouk..) tue tout à la gratte, il est à fond, et enchaine des plans, biens vus, techniques, et géniaux parfois.... basse efficace, batterie très bien mais qu'a du mal ce soir, pas grave. C'est un très bon groupe, qui fait un bon concert. Super. Social Circkle termine avec une set court et efficace, sur scène, ça envoie vraiment, c'est un peu clean, mais putain quel chanteur !!! la voix est nickel, pas de problème. Super concert même si je n'arrive pas à trouver de morceaux aussi biens que "ussa" (qu'ils jouent à la fin), et du coup, j'ai un peu l'impression que Social Circkle est le groupe d'un tube. Bémol de la soirée, je suis convaincu que si les groupes avaient joué sur scène, ça aurait encore plus défoncé.... franchement, ces groupes qui jouent devant une scène vide, c'est vraiment.. je sais pas, limite pathétique.... bref, passons, je vais pour me casser, mais je croise Duracell qui décharge son matos, donc bon, j'lui file un coup de main, vu qu'je suis un homme en or.

LONELY CAT + LEFT LANE CRUISER Sonic 4 novembre 2009

Un homme en or, qui va aussi soutenir les concerts organisés par les copains, même si je suis pas énormément motivé par ce qui se trame au Sonic (première fois que j'y vais depuis la rentrée!! putain, la honte, mais j'y peux rien, y'avait rien qui me branchait plus que ça...) Là, c'est Lonely Cat qui attaque, j'ai déjà vu, j'aime beaucoup le gars, super sourrire, rouflaquettes et sympathie à toute épreuve, et là je trouve toujours les morceaux biens, en tous cas je m'en souviens du concert d'avant, sans avoir écouté sur disque, bon signe nan? même si un peu tristounes, et un peu longuets souvent... je crois que si les morceaux duraient 2 fois moins de temps, ce serait plus eficace, mais bon, je suis pas à sa place, et j'aimerais pas y être parcque, putain, jouer tout seul devant une pelleté de relous comme y'a ce soir, du Navette à Overmars en passant par des gars que je connais pas mais qu'on l'air tout aussi fins, ça doit pas être simple... mais bon, personne ne le chambre et tout se passe bien. On passe à Left Lane Cruiser, je suis pas à fond sur le disque, le blues ça me fait chier, alors bon, c'est pas parcequ'ils sont deux et que c'est un peu plus à l'arrache que ça me plait plus, j'en ai déjà vu des comme ça, et en général, c'est un peu pénible au bout de 3 morceaux... mais là, ça commence, avec le batteur debout, avec washboard sur le torse, cloche et batterie, et guitariste assis, genre John fogerty clochardisant avec 30 ans de moins, mais un côté un peu country cajun pas dégeu... et finalement, c'est un putain de groupe de scène auquel on a le droit ce soir, franchement c'est bien classe, en plus les morceaux sont courts, on en reprendrait bien plus même, faut y voir pour le croire. Et puis des reprises comme celles de Ram Jam "black betty", tout le monde se regarde en souriant, style "et ouais, moi aussi j'écoute rtl 2 j'ai reconnu", la version est mortelle !!! Hank Williams, bonne version de, quoi déjà? "move it all over", je crois et puis 3 reprises de RL Burnside, et là, tout le monde hurle, bon là, c'est blues, moi, ça me saoule, j'ai vu RL Burnside, j'ai écouté sur disque, putain ,q u'est-ce que c'est chiant ce machin là...
bon, bonne soirée. Demain, finalement rien, pas de baby sittter pour aller voir nos amis de NED. ma foi tant pis. et je lache l'affaire pour Lost Boys et Burning à oullins, trois semaines de suite à Oullins, ça me suffit. ce n'est que party remise. bise.



samedi 18 juillet 2009

Désolé, je suis à la bourre niveau report... faudra donc patienter un peu avant le report de DE HOJE HAELE.... j'ai pas 4 bras, moi, hein !!!

dimanche 21 juin 2009

Ah quelle belle fin de semaine... et je ne parle pas que du temps, qui a permis d'aller voir les concerts à pied, en vélo, et même en voiture !!! ça fleur (sans jeu de mot par rapport à la suite) bon l'été, mais ça commence à puer la fête de la musique (je vous dirais ça demain après mon petit tour de ce soir...).J'ai fait mon choix quand à la soirée de Jeudi, et ai opté pour Gilles Laval en solo, même si j'aurais bien revu Le Parti et encore plus le premier concert de Stagger Lee, ex-BLack Summertime pour faire rapide... y'avait aussi les Chick Peas avec Dupek, que je serais bien allé voir mais je l'ai su vraiment trop tard pour que ça pèse dans la balance. Bref, j'arrive dans une cave de Grand Guignol casi blindée et je me tape la place en haut de l'escalier, concert déjà commencé, c'est pas la meilleure place mais bon, ça ira bien pour profiter de ce solo de l'ex- guitariste de Parkinson Square (qui ont, on a beau dire, eu une certaine influence (en tous cas, sur moi.) en matière de précurseur hardcore français, avec quelques déviations un peu fusion de bon gout sur la fin...) Chef Menteur (groupe bien trop méconnu,qui, s'il avait eu une aussi grande influence que Parkinson Square, le paysage musical français aurait une bien autre gueule, et ça aurait été tant mieux pour la musique...) j'en passe et des meilleurs, quoique. Là, c'est guitare et objet, et pas que des médiators, pince à linge, baguette chinoise, ventilateur de poche, éponge à récurer, boite à clou etc... C'est la troisième fois que je vois le set de Gilles, et franchement, je ne m'en lasse pas. Tout y passe, les plans techniques ou pas, servent toujours la musique, ou des ambiances intéressantes, quelles soient sombres, limite glauque, ou funky (j'éxagère ) ou en tous cas, rythmées. Taping aérien, blah blah wah wha sur des ryhtmes chaloupés à la Marc Ribot période Requiem for what's is name, Hell's bells en version expé, et , changement de guitare pour ce superbe final, tout simplement beau. Je reste pas pour la suite, j'ai un peu honte mais je vais boire un verre avec ma douce et rejoindre plein de gens, c'est l'été et tout le monde ressort, et ça va devenir dur de faire rentrer les gens dans les salles de concerts... gasp.
Lendemain, fête de départ d'une certaine Elisa que je ne connais pas mais qui a le bon gout de demander aux Lost Boys, Fleurs (en rapport avec le jeu de mot du début...) et Ours Bipolaire. Concert gratuit donc, avec un public plutôt parsemé, normal, c'est plutôt un pot de départ qu'un concert, mais bon, c'est dômmage que pas plus de gens ait pu être au courant de cette soirée car, ça comme soirée, ça aurait pu ravir un paquet de gens. Bref, les Lost Boys déboulent, et j'ai beaucoup écouté leurs derniers 45 tours le mois dernier donc c'est un vrai plaisir de les revoir, et franchement, en concert (comme sur disque, d'ailleurs) c'est une bonne claque, de très bons morceaux, punk rock très classique, quoique, avec le côté un peu surf, ils tirent bien leur épingle du jeu, à coup de bons morceaux, bons refrains, et un très bon chanteur qui, une fois de plus, me fait penser à Marc Prempain, aussi bien au niveau timbre de voix que du réel plaisir de chanter, gueuler et se sentir bien dans le peau d'un chanteur d'aujourd'hui qui se croit à une autre époque tout le long du concert, super ! la guitare de bébért arrache toujours les oreilles, Grandflo joue toujours sur sa batterie pour enfant, et je vois pour la première fois ce nouveau bassiste qui s'en sort pas si mal malgré un son de basse peu flatteur, (limite basse active !!!) et des remontrances de son collègue qui a plus de cordes que lui. Super bon concert.
Voilà Fleurs, que j'ai jamais vu donc bien content de voir ces jeunes gens (qui ont l'air vraiment jeunes pour le coup, genre, la bassiste passe son bac et j'ai pas l'impression qu'elle est redoublé 2 ou 3 fois... le premier morceau s'appelle d'ailleurs "Annabelle passe son bac") dont je ne connais rien, mis à part le fait d'avoir croisé leurs têtes à certains concerts. Bref, Fleurs ont un super son (de guitare surtout) et assure la rapidité de leur garage façon Magnetix, j'entends pas là, un gros riff, on beugle (très bien d'ailleurs.) dans les micros des "wwwaaaaaaahh", et à part ça, je suis pas sur de saisir vraiment l'essence des morceaux, mais peut être qu'ils ont fait plus un concert de pot de départ que vrai concert... j'aimerais écouter sur disque voir ce que ça donne. à plus tard. ah ,si y'a un morceau pour Emilie de Marvin, l"amour de ma vie" comme il dit, ça m'a bien fait marrer, en tous cas, plus que les morceaux sur "la gentrification" et les interventions entre chaque morceau ou je me suis demandé si le guitariste faisait exprès de prendre cet voix d'ado attardé ou si moi aussi, j'avais cette voix, quand j'avais 20 ans... waw, la vache, le coup de vieux.
On finit avec Ours Bipolaire, j'avias vu que la fin la dernière fois et là du coup, je vois le début, voirre plus. Ours Bipolaire, y'a Pif à la guitare, il a vraiment a du style, plein d'idées, et une dextérité impressionante; son ancien collègue de Chevignon, Andrew "Duracell" Dymond à la batterie, qui se remet tout juste de sa clavicule cassée, et Charles Virot (le frère de l'autre)à la basse. J'apprécie les trois membres du groupe, pour leurs manières de jouer, leur son etc.. plus que pour leurs groupes respectifs, que j'aime bien, mais pas au delà de la raison non plus, et du coup, ça peut bien marcher. Et c'est le cas, ils enchainent les plans, techniques ou pas, mais plutôt téléphonés, on pense à plein de trucs, dans des styles différents, sur le premier morceau, alors qu'on entend plutôt un morceau pop entre Deus, Karate et Minus the bear, moi j'entends The Clash à la fin de Remote Control, la mélodie de chant est la même, sauf que bon, là, c'est pas les mêmes paroles et la manière de chanter est encore plus molle (attention, c'est pas péjoratif, ça rendait super bien ces chants !!) que celle de Mick jones.Le deuxième morceau est leur pièce maitresse, un morceau de quoi, 25 Minutes on va dire (je suis parti avant la fin..), patchwork de 15000 trucs, styles musicaux, tout y passe et pour de vrai, c'est hyper bien vu, y'a de très bons moments, même si j'aurais bien aimé un peu plus de "couilles", ou alors c'était seulement le peu de niveau sonore qui me dérangeait, je sais pas, mais ça aurait "rocké" un peu plus, que ça m'aurait pas dérangé.
Une bien bonne soirée, bien variée comme j'aime bien. Manquait plus qu'un groupe festif !! éh éh , je plaisante...
Mais seulement à moitié car, le lendemain, c'est avec une joie non dissimulée que je vais voir FISHBONE !!! En effet, allez savoir pourquoi, j'étais tout excité de les revoir alors que les derniers concerts que j'avais vu d'eux n'étaient quand même pas très très bons... mais bon, voilà, je suis fan de ce groupe depuis toujours, ah, je suis bien loin de mes années fusion maintenant, mais en fait, non, j'en réécoute avec plaisir, mais peut être plus avec de la.. nostalgie??? quoique, j'ai réécouté Fishbone cette semaine, et franchement, on dépasse le simple concept de fusion: Fishbone, c'est à la fois Frank Zappa, Funkadelic, The Toasters et Fear. c'est vrai, ils font tout et n'importe quoi, et c'est un vrai bonheur. Et ça continue, ce square de la doua réquisitonné pour ce festival des invits est vraiment mortel, ce cadre pour un concert, c'est tout simplement mortel. Putain, la ville de Lyon doit être content d'avoir une mairie comme celle de Villeurbanne a côté, parceque, putain Lyon ne fait absolument jamais rien de tel, alors que ça fait peut être plus de 25 ans que chaque année y'a ce festival ou un autre (eclanovas, vivas etc...) à Villeurbanne, et dans toute la ville, et gratuit, et y'a des Villeurbannais, des gens du coin etc... bref, c'est une vraie réussite de truc. Et là, y'a Fishbone qui joue à 0H30. Et putain quel concert !!! J' y croyais pas mais bon, au troisième morceau "Ma and pa", je ne peux m'empêcher d'aller devant, et là, ça continue, "Bonin' in the boneyard", "Alcoholic" "Deep inside" !!! "Deep inside" c'est incroyable qu'ils jouent ce morceau !! un des titres les plus punks de "Truth and soul" avec "Subliminal Fascism", Génial ! Angelo Moore est en grande forme, slam avec les jambes qui gigottent dans tous sens, grimpage au mileu du public sur les structures métalliques de 10 mètres de haut, re-slam, retour sur scène, je chante incryablement juste et bien, je change de sax trois dans le morceau, je fais la roue, je fais du Theremin, je lève la jambe plus haut que ma tête, je rechange de sax etc... putain, mais il a quel âge !!! (petit tour sur wikipedia.... Fishbone existe depuis 1979 !!! bon, maintenant y'a plus que Angelo Moore et Norwood Fisher d'origine, mais bon quand même !!! ... rein sur angelo moore ?? ah si, né le 5 novembre 1965, putain, ça fait combien ça??? ah ouais, 44 ans?? merde, j'le voyais plus vieux... bon, attendez ça fait qu'il a monté Fishbone à 13 ans ?? bon, bref, on s'en fout...) Bon allez, oh, j'vais pas y passé tout mon dimanche, Fishbone, reviennent pour un rappel, comme d'hab' "sunless saturday", mais avant ça, tenez vous bien !!! ils entament le thème de... "chim chim bad ass revenge", je n'y crois pas, ils le jouent ??? alors là, j'hallucine... waw, quelle classe !!! super concert !!! bon, y'a Pedro de la hoya qu' a acheté le dernier album (ils le vendaient 10 euros...), alors, on verra bien, ce sera peut être pas terrible mais bon, on s'en fout, hier soir Angelo Moore m'a bel et bien fait vibrer comme il le fait encore sur disque et puis sur scène, la première fois pour moi, c'était un Transbordeur blindé à craquer avec en première partie: Tool.
ah, putain, je me sens aussi fatigué que Jacques Martin aujourd'hui moi....